Biographie

Leonardo Centi, biographie


Né à l’Aquila (Ita­lie), Leo­nar­do Cen­ti com­mence la danse en 1992, à l’âge de 19 ans, à l’Académie Natio­nale de danse de Rome.

Il fait ses débuts dans la com­pa­gnie « Dan­za pros­pet­ti­va » de Vit­to­rio Bia­gi (Ita­lie), au « Bal­let Junior de Genève » diri­gé par Bea­triz Consue­lo et au « Mil­ner Bal­let », avec le direc­teur artis­tique Pao­lo Cor­ciu­lo (Ita­lie).

En 1997, il est enga­gé dans le « Bal­let Gul­ben­kian » (Por­tu­gal) sous la direc­tion d’Iracity Car­do­so, qui lui donne la pos­si­bi­li­té de tra­vailler les œuvres de cho­ré­graphes célèbres : Jiri Kilian, William For­sythe, Ohad Naha­rin, Ange­lin Prel­jo­caj, Itzik Gali­li, Mau­ro Bigon­zet­ti, Rodri­go Peder­nei­ras, Rui Hor­ta, Meryl Tan­kard, Tero Saa­ri­nen, Celis Sti­jn, Vera Man­te­ro, Didy Veld­man, etc.

Pen­dant les quatre années au Bal­let Gul­ben­kian, il conti­nue sa for­ma­tion de dan­seur, décou­vrant la tech­nique Merce Cun­nin­gham avec Eli­sa­beth Gibiat. A New York il sui­vra des work­shops au Cun­nin­gham dance Stu­dio.

En 2001, il intègre le « Bal­let Prel­jo­caj », CCN d’Aix en Pro­vence, où il peut mettre à pro­fit son appren­tis­sage de la tech­nique Cun­nin­gham dans une vision struc­tu­relle du corps et déve­lop­per la poly­ryth­mie entre musique et danse. En même temps, il suit des cours au « Théâtre des ate­liers » diri­gé par Alain Simon (comé­dien, met­teur en scène, auteur et péda­gogue), et des cours de chant à « l’Atelier lyrique Maria Mali­bran » avec Car­los Bel­bey.

En 2006, le Congé indi­vi­duel de for­ma­tion (A.F.D.A.S.) lui per­met de se consa­crer au déve­lop­pe­ment de la tech­nique vocale et de la musique, qui l’amènera au conser­va­toire « Darius Mil­haud » d’Aix-en-Provence.

En 2007, la ren­contre avec Andréine Bel lui apporte les outils pour la recherche d’une danse selon le prin­cipe de “l’instant déci­sif” (notion emprun­tée à Anto­nin Artaud, Hen­ri Car­tier Bres­son et Georges Braque), où l’on sort des sché­mas ges­tuels et cho­ré­gra­phiques pré­éta­blis, pour décou­vrir ce qui nous habite et lais­ser la forme appa­raître. De cette recherche naî­tront les créa­tions cho­ré­gra­phiques « Tale of Tail », « Un je ne sais quoi », « Une après-midi », pré­sen­tés au Centre Cho­ré­gra­phique Natio­nal d’Aix-en-Provence. Une vidéo danse sera réa­li­sée : « L130 » (http://​vimeo​.com/​1​7​3​6​7​273).

La même année, il obtient le Diplôme d’État de pro­fes­seur de danse au Centre Natio­nal de la danse à Paris.

En 2008, il est invi­té à rejoindre la com­pa­gnie « Gali­li Dance » en Hol­lande.

En février 2009, il fait ses débuts comme acteur dans la créa­tion théâ­trale « Tout le monde est une décep­tion totale » de Jean Gior­no, au Théâtre des ate­liers, Aix-en-Pro­vence, et plus tard sui­vra la créa­tion « Le Lit » de Alain Simon.

En 2009, il est enga­gé comme assis­tant cho­ré­graphe d’Itzik Gali­li, et pro­fes­seur invi­té dans des com­pa­gnies de danse du monde entier :
* Zurich Opern­haus, Chris­tian Spuck – Suisse
* Bal­let de l’Opéra Natio­nal de Bor­deaux, Charles Jude – France
* Com­pañia Natio­nal de Dan­za de Madrid, Juan Car­los Mar­ti­nez – Espagne
* Les Bal­lets de Monte-Car­lo, Jean Chris­tophe Maillot – France
* Ram­bert Dance Com­pa­ny, Mark Bald­win – Royaume Uni
* Contem­po­ra­ry Dance Com­pa­ny of Cuba, Miguel Igle­sias – Cuba
* Dans­groep Amster­dam, Itzik Gali­li – Pays Bas
* Kib­butz Contem­po­ra­ry Dance Com­pa­ny, Rami Be’er – Israel
* Danish Dance Thea­ter, Tim Rush­ton – Dane­mark
* Natio­nal Dance Com­pa­ny of Wales, Anne Sho­lem – Royaume-Uni
* Théâtre de Kiel, Bal­let Kiel, Mario Schrö­der – Alle­magne
* Aug­sburg Bal­let, Robert Coon – Alle­magne
* Theatre Wiel­ki Poz­nan, Jacek Przy­by­lo­wicz – Pologne
* Natio­nal Thea­ter Bal­let Brno, Len­ka Dri­ma­lo­va – Répu­blique Tchèque
* Noord Neder­landse dans, Ste­phen Shrop­shire – Pays Bas
* Dan­ce­cy­prus, Caro­li­na Cos­tan­ti­nou – Chypre
* Bal­let Junior de Genève, Patrice Delay & Sean Wood – Suisse
* Codarts Rot­ter­dam, Samuel Wuers­ten – Pays-Bas
* Fun­da­çión Uni­ver­si­dades y Enseñan­za, Cas­tilla et León Bur­gos – Espagne
* Ste­phen Shrop­shire, Gro­nin­gen – Pays-Bas
* Conser­va­to­rio Super­ior de Dan­za de Madrid, María de Ávi­la – Espagne.

Il anime des ate­liers en Ita­lie, en Espagne et en Israël.

Depuis août 2014, il a inté­gré la com­pa­gnie “Dance Com­pa­ny Thea­ter Osna­brück” en Alle­magne diri­gée par Mau­ro de Can­dia, comme maître de bal­let.

Par ailleurs il pour­suit ses recherches sur le mou­ve­ment spon­ta­né en lien avec la cho­ré­gra­phie.

Article créé le 16/02/2020 – modi­fié le 10/06/2020

7 recommended
comments iconCommenté 0 fois
0 commentaires
133 visites
bookmark icon

Écrire un commentaire...

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *