Andreine_Bel

Andréine Bel, biographie


PersoAndréine Bel

Andréine Bel

Chorégraphe

Née en 1952

Email : andreine.bel(arobase)gmail.com

Andréine Bel a étudié la danse classique pendant dix ans. Elle a ensuite commencé
ses recherches sur « le mouvement naturel instinctif » à partir de l’enseignement
d’Itsuo Tsuda, expert seitai formé au Japon par Haruchika Noguchi. A vingt ans, elle
étudie la « Danse libre » avec son fondateur, François Malkovsky, dans la lignée
d’Isadora Duncan. C’est à cette époque qu’elle commence à enseigner et
chorégraphier.

En 1978, elle émigre en Inde pour se consacrer à l’étude du Kathak, danse classique
du nord de l’Inde. Elle reçoit pendant 12 ans l’enseignement de Pandit Birju Maharaj
à l’institut Kathak Kendra de New Delhi.

À la fin des années 1980, elle rencontre le compositeur André Mouret (Kshana I,
1990 ; Kshana II, 1991 ; Okeanos, 1992) et travaille sur la multidimensionalité du
temps en chorégraphie (Zindegi, 1992).

À partir de 1994, elle oriente sa recherche vers les approches interdisciplinaires du
mouvement humain et de la chorégraphie contemporaine, inspirée en partie par
l’Anthropologie théâtrale (Barba & Savarese 1991). De retour en Inde, elle enseigne à
l’École nationale de théâtre de New Delhi (NSD) et crée Cronos au Centre National
des Arts du Spectacle de Bombay (NCPA). Voir les vidéos :
http://wiki.leti.lt/Variations/Cronos.

En 2005, elle ouvre un atelier expérimental et coopératif à Lambesc puis Aix-en-Provence (France)
réunissant danseurs, comédiens, musiciens et peintres, pour élaborer le concept de
Danse forum qui tire son inspiration du Théâtre forum d’Augusto Boal. Des
représentations publiques de danse forum jalonnent ce travail, dont la participation
au festival du PBTM (Plus beau théâtre du monde) en 2007 dans la région de
Forcalquier et en 2009 dans la région de Pertuis, ainsi qu’à Forcalquier en 2010 pour
le festival Rentrée nouvelles, rassemblant éditeurs et auteurs de nouvelles.

L’approche multidisciplinaire du groupe et le travail spécifique avec les danseurs de
la compagnie Preljocaj : Leonardo Centi, Emma Gustafsson, Toshiko Oiwa, ainsi
qu’avec le musicien compositeur Etienne Champollion, lui permettent d’élaborer une
base du mouvement centrée sur le concept de « l’instant décisif » (partagé par
A. Artaud, R. Bresson, H-C. Bresson et G. Braque) et sur celui du « Corps sans
organes » (A. Artaud, G. Deleuze).

Ce travail s’est concrétisé par trois représentations publiques lors des Affluents de 2006, 2007 et 2008, au Pavillon Noir d’Aix-en- Provence, et la création d’une vidéo-danse L130 en 2010. Voir les vidéos :

http://wiki.leti.lt/Variations/ToshikoEtLeo2006

http://wiki.leti.lt/Variations/UnJeNeSaisQuoi

http://wiki.leti.lt/Variations/L130

Article créé le 16/02/2020 - modifié le

5 recommended
comments iconCommenté 0 fois
bookmark icon

Écrire un commentaire...

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *