Ateliers autres lieux DR

St Julien Molin-Molette


Danse recherche
Comptes ren­dus des ate­liers

!!Mots gla­nés, du 1er au 7 août 2010, pen­dant l’atelier « Espace et regard »

- Boire le monde les yeux ouverts, l’absorber yeux fer­més

- yeux pal­pi­tants, ils des­cendent comme une larme le long des joues

- voir double comme l’escargot, en toute indé­pen­dance

- regard flot­tant sur mer pro­fonde, peur de tom­ber dans la flotte

- demi rêve, quart de pen­sée, le monde est cocasse

- le corps est un espace de rêve

- fenêtres et petites scènes entre les corps

- le regard se regarde : miroir démul­ti­plié

- la double face sen­sa­tion et émo­tion, volte-face

- le regard du rêve

- lais­ser le regard se décou­vrir, se mode­ler

- au champ de vision

- voir un cil sur le sol : feed-back du regard

- regard sidé­ré

- pro­fu­sion du monde

- dou­leur du regard

- le bas­sin comme un œil, comme un gui­don, un volant ou des rênes qui per­mettent de suivre une direc­tion

- lieu de fusion, désir noyé dans un bra­sier

- puis­sance inten­si­té, sexua­li­té, pul­sa­tion de vie, bébés dans le ventre, ber­ce­ment

- proxi­mi­té de la nais­sance et de la mort, en pas­sant par le levant et le cou­chant

- rêve du regard

- fraî­cheur des yeux

- perte de l’espace, tout devient plat, regar­der entre ses doigts, pleu­rer, écar­quiller les yeux

- on sent les aven­tures de cha­cun

- faire l’amour avec la vie, le plai­sir s’impose avec la per­mis­sion de vivre, comme un enfant

- épou­ser la musique ou être libre

- influence mutuelle de la res­pi­ra­tion et du regard

- état flot­tant, mou­vant, l’immobilité devient active

- être entre­cou­pé de pen­sées, petits vides

- épais­seur de la peau comme une gaine chaude

- puis bras engour­di, tout le corps rigide, sans affo­le­ment

- se lais­ser tra­ver­ser lon­gue­ment, inten­sé­ment

- les arbres dehors font des mou­ve­ments dans les yeux qui les regardent

- à la fin de l’intensité, lâcher l’intensité

- temps contrac­té de l’expérience

- accueillir la sen­sa­tion, ou aller la cher­cher ?

- une part de soi se déplie

- suivre le trait donne une conscience de la limite cor­po­relle

- à l’intérieur du bord de scène, le pré­ci­pice est juste der­rière soi, à l’extérieur, un espace énorme s’ouvre devant soi

- sen­tir l’espace de loin, car dedans, il dis­pa­raît

- espace entre deux : les fron­tières vacillent

- manque d’espace émo­tion­nel, quand l’émotion trans­pire

- voir la sen­sa­tion, la face cachée de l’émotion, voir l’épure

- les den­si­tés varient autour de cha­cun

- l’espace bouge avec soi

- pri­son­nière, obsé­dée de la dia­go­nale

- imma­nence de la tra­gé­die avec l’homme, la mère, la femme

et en fond le chœur qui prend à témoin les dieux et leur montre ce monde

ce qui se défait, le désir et l’hésitation, le renon­ce­ment, la déri­sion de tout cela, sa force

- ce mou­ve­ment prend racine dans les deux aines et les muscles fes­siers

- le corps comme ren­ver­sé vers le haut, la tête lourde et le reste léger, asphyxie, glotte élar­gie

- visage tiré vers le bas à gauche, oreilles dou­lou­reuses, visage comme une pâte, bleu lumi­neux à droite

- plé­ni­tude, légè­re­té, flot­te­ment, petites bulles pour me tenir ain­si

- arbre qui fait des bulles, au dehors

- dos trac­té

- pul­sa­tions du cœur dans le bas­sin

- fraî­cheur dans les gen­cives

- dis­so­cia­tion pos­sible entre sen­sa­tions et émo­tions

- dan­ser la dis­so­cia­tion met dans la sen­sa­tion, sou­la­ge­ment

- secouer la tête comme un peu de folie

- vibra­tions au sol, bouillon­ne­ment autour

- un rien modi­fie la sen­sa­tion

- mou­ve­ments car­diaques contre dos assoif­fé

- les stra­té­gies de sor­tie de l’impro tombent à l’eau

- voir jusqu’où tient l’impro, ce qui la fait se pour­suivre, s’arrêter

- les montres de Dali dégou­linent du ciel

- inver­sion des espaces du dedans et du dehors, poches

- trous dans l’espace comme une fuite d’eau

- espace de danse tenu dans un filet par les spec­ta­teurs

- dis­so­lu­tion des mots dans l’espace

- cap­ture des mots par le mou­ve­ment

- cen­sure des mots

- par rico­chets, vibra­tion cli­to­ri­dienne et péri­néale

- contraction/expansion : une col­lec­tion de sphinc­ters

- retrou­ver les cam­brures

- haut endor­mi, bas effer­ves­cent, vibrant, ima­gi­na­tif

- récon­ci­lia­tion du dan­seur avec les muscles

recueillis par Andréine Bel

d’après les mots de : Andréine B, Ber­nard B, Chris­tiane M, Del­phine O, Hélène M, Isa­belle F, Johan­na B, Kath­leen O, Laurent B, Marie-Aude F, Nadine G, Nicole E, Vanes­sa S.

Article créé le 16/02/2020 – modi­fié le 11/06/2020

comments iconCommenté 0 fois
0 commentaires
41 visites
bookmark icon

Écrire un commentaire...

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *