À propos de la DR

La danse et les autres arts


Danse recherche
Che­mi­ne­ment de la danse recherche

!!La danse et les autres arts

Faut-il faire entrer les autres arts dans la danse recherche, et com­ment ?

La ques­tion devient légi­time, car nous voyons bien que chaque fois que la danse se met en regard avec un autre art, elle est ense­men­cée par lui, et vice-ver­sa.

Mais il nous faut dis­tin­guer les façons de mettre des arts dif­fé­rents en regard et quel cadre leur est le plus appro­prié . Je dis­tingue ici trois pos­si­bi­li­tés, en une pre­mière ten­ta­tive de for­mu­la­tion.

1 - Le dia­logue, comme nous le pra­ti­quons en danse forum : sur la bor­dure scé­nique, le dan­seur ou le spec­ta­teur choi­sit la poé­sie, la pein­ture, la cal­li­gra­phie etc., peut même pas­ser de l’un à l’autre, pour pro­blé­ma­ti­ser la danse, en une sorte de dia­logue entre les arts.

Nous nous sommes deman­dé si nous pour­rions trans­po­ser cette pra­tique dans le cadre de la danse recherche. A un moment don­né de l’atelier du 24/10/10, Phi­lippe Alla­ri a éprou­vé le besoin de conter un conte pen­dant la danse, en se pla­çant sur ce qui est deve­nu pour l’occasions la bor­dure scé­nique. C’était ponc­tuel et bien­ve­nu, mais cela n’aurait pu être sys­té­ma­ti­sé comme nous le fai­sons en danse forum, nous l’avons res­sen­ti très net­te­ment. Nous en avons cher­ché les rai­sons. Le dia­logue entre les arts attein­drait vite ses limites nous a‑t-il sem­blé, car on ne s’improvise pas dan­seur, conteur, peintre, cal­li­graphe et ce serait le nivel­le­ment par le bas assu­ré.

2 – Le par­tage :// c’est la façon que nous avons adop­tée avec l’art du conte, lors de cet ate­lier de danse recherche. On pour­rait dire que l’art du conte a enri­chi la danse, par la danse elle-même et non à tra­vers un conte. C’est ce qu’a réa­li­sé Phi­lippe, en pre­nant du conte ce qui pou­vait exer­cer la danse de l’intérieur et la faire aller dans des endroits qui lui sont moins fami­liers. Ce par­tage avec les artistes pré­sents « pour faire de la danse », reste je pense la façon la plus adap­tée à la recherche en danse, et l’avantage est qu’elle ne demande pas de pré­pa­ra­tion spé­ciale.

3 – L’échange entre les arts est sou­vent ten­té dans le monde artis­tique : un art s’exerce en pré­sence d’un autre, et les deux s’enrichissent du seul fait d’être pra­ti­qués simul­ta­né­ment. Nous avons expé­ri­men­té cette forme d’interaction quelques fois en danse recherche, avec une peintre, des musi­ciens et des acteurs de théâtre jouant une pièce. L’échange peut s’instaurer d’abord silen­cieu­se­ment puis par les retours ver­baux. Mais nous étions chaque fois très impa­tients de voir des résul­tats avant de lais­ser l’échange se pro­duire de lui-même. Cela reste à creu­ser, déve­lop­per.

Andréine Bel

Article créé le 16/02/2020

comments iconCommenté 0 fois
0 commentaires
28 visites
bookmark icon

Écrire un commentaire...

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *