Ateliers Lambesc

Trouver sa place (1/2)


Danse forum
Comptes-ren­dus des ate­liers
Lam­besc

!!Trou­ver sa place – 25 juin 2006

17 par­ti­ci­pants, avec un noyau de 8 danseurs/euses ayant déjà pra­ti­qué la danse forum, tous les âges de 2 à plus de 80 ans, et un invi­té de langue espa­gnole.

Dif­fi­cul­tés ren­con­trées ce jour-là :

- Dif­fi­cul­té pour les per­sonnes en retard à s’intégrer et pour le groupe à se sen­tir en phase. Dif­fi­cul­té à se concen­trer, pour les parents et pour le groupe, lorsqu’un enfant est trop petit pour pou­voir par­ti­ci­per. Ou bien, il fau­drait axer la danse forum sur l’enfant.

- Notre invi­té d’honneur cubain repré­sen­tait toute une com­mu­nau­té autour du Play Back Theatre, proche à la fois du Théâtre forum et de la Danse forum. Il n’a pu arri­ver qu’à la pause et Johan­na tra­dui­sait pour lui. La repré­sen­ta­ti­vi­té de la danse forum s’est ain­si ajou­tée au côté repré­sen­ta­tion publique, ce qui pour le joker était une tâche sup­plé­men­taire à assu­rer.

- Au début de la mise en route, cha­cun a été invi­té à dire ses besoins selon notre habi­tude, mais le joker (moi en l’occurence) a cru bon d’ajouter d’en pro­fi­ter pour dire son nom. Du coup, c’est un véri­table tour de pré­sen­ta­tion qui a sui­vi, au lieu de se concen­trer sur l’articulation des sen­sa­tions et besoins. L’énergie qui com­men­cait à se mettre en place est retom­bée pour un temps.

- Le cumul des fonc­tions du joker : veiller au bon dérou­le­ment du forum et à sa dyna­mique, gar­der un espace dis­po­nible pour tous ceux qui ont envie de s’exprimer, mettre et arrê­ter les musiques, rap­pe­ler les règles et consignes (nous n’avons pas pris un temps spé­ci­fique en entrée de jeu pour le faire, par oubli du joker), et nor­ma­le­ment, fil­mer en conti­nu les moments de danse.

- La théâ­tra­li­té du geste a ten­dance à se sub­sti­tuer à l’art du mou­ve­ment.

Ques­tions venues à la suite de l’atelier :

- Com­ment ne pas réin­ven­ter à chaque fois la Danse forum, tout en pré­ser­vant un espace de créa­ti­vi­té pour cha­cun ? Equi­libre à cher­cher.

- Com­ment faire pour que cha­cun trouve sa place en fonc­tion de celle des autres et de son humeur propre ? Lorsque l’humeur est sombre, com­ment l’acceuillir pour qu’elle prenne sa place ? Com­ment favo­ri­ser l’autorégulation de l’espace et du temps d’expression pour cha­cun ?

- Com­ment faire émer­ger les thèmes avant d’en sélec­tion­ner un, de façon à avoir le choix ?

- Com­ment évi­ter la « théâ­tra­li­té » du geste et des mou­ve­ments ?

- Com­ment le rôle du joker peut-il être relayé par les membres de la troupe, lorsqu’ils en sentent la per­ti­nence ?

Résu­mé des condi­tions favo­rables qui nous appa­raissent aujourd’hui :

- Créer un espace ouvert : le public en demi-cercle ou en U pour pré­ser­ver un espace libre der­rière la scène (porte ouverte à l’imagination, lieu de l’inconnu). Cela évite l’effet cirque romain.

- Démar­rer tous ensemble et à l’heure.

- Reca­drer ou rap­pe­ler les règles si néces­saire, comme outil de relance et de réflexion.

- L’esprit cri­tique et le non-juge­ment vont de pair : tous deux sont les condi­tions per­met­tant de tirer la danse forum vers le haut.

Aman­da Loch, Andréine Bel, Johan­na Bou­char­deau, Léo­nar­do Cen­ti,

d’après les retours oraux pen­dant l’atelier.

Article créé le 16/02/2020

comments iconCommenté 0 fois
0 commentaires
46 visites
bookmark icon

Écrire un commentaire...

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *