Ateliers_Lambesc

Se poser


Danse forum
Comptes-rendus des ateliers
Lambesc

!!Se poser – 6 octobre 2007

Nous étions 13, en ce beau jour d’automne.

Sept d’entre nous n’avaient jamais pratiqué la danse forum, et comme toujours, l’entrée en matière est délicate. Il nous faut encore réfléchir à comment rendre accessible ce que nous avons échaffaudé depuis trois ans. Un espace de liberté ne peut être sécurisé que si chacun est attentif à l’autre, à chaque approche, à chaque contact. Développer cette attention reste notre priorité.

Les sensations étaient multiples, et il faudrait les noter sur le champ pour ne pas en oublier : acidité, légèreté, pulsation du plexus solaire, contraction…

Les besoins allaient dans les opposés, mais la plupart d’entre nous avait le besoin de « se poser ». Il y a une infinité de façons de se poser : s’immobiliser ? se recentrer ? sentir son poids ? etc. Aussi nous avons spécifié assez vite (trop vite ?) que se poser était pris au sens de « sentir ses appuis ».

C’est là que l’approche préexpressive aurait toute sa place : en fin de première partie, la préexpressivité peut nourrir les réponses au besoin ciblé. A développer, dès le prochain atelier, nous en convenons ensemble.

Pendant le forum, le thème s’est développé presque malgré lui, et sur plusieurs étages.

Malgré lui, car savoir se poser est « la » base des bases, par essence et par forme. Sans base, impossible de construire autre chose que des châteaux de sable. C’est par la pratique de la danse que la danse se pose.

Sur plusieurs étages, dans sa relation à soi et aux autres, à l’espace et à la musique.

Au départ, se poser est devenu un exercice illustratif où l’intention était lisible en grosses lettres. Ainsi le thème même induisait un rendu à l’opposé de lui-même ! L’intention essayait de donner une image lisse de ce qui permet de ce « centrer », de prendre ses appuis, mais elle ne faisait que trahir justement l’absence de centrage.

Puis, touche par touche, la danse s’est « posée », les mouvements et les corps s’organisaient sans effort donnant un sentiment de grande cohérence et fluidité. C’est au visionnage de la video que c’ela nous est aparu le plus clairement. Il a fallu attendre la toute dernière danse pour voir se réaliser cet improbable… la sensation est inimitable !

Andréine Bel

d’après les retours de : Andréine B, Aurore C, Diane C, Cathy X, Indiana M, Joanna B, Katia F, Ken M, Laurent B, Leonardo C, Marie-Aude F, Philippe M, X.

Article créé le 16/02/2020 - modifié le

2 recommended
comments iconCommenté 0 fois
bookmark icon

Écrire un commentaire...

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *