Ateliers_Lambesc

Rencontre danse et théâtre forum


Danse forum
Comptes-rendus des ateliers
Lambesc

!!Rencontre danse-théâtre forum – 3 février 2007

Nous étions une vingtaine pour cette rencontre entre l’atelier de danse
forum à Lambesc et des personnes issues de quatre groupes de théatre forum
des environs de Aix.

Nous avions trois heures pour tout boucler, et nous y sommes – quasi-
arrivés !

Le temps était découpé ainsi :

1 – un temps de préparation « à la façon danse
forum ».

2 – un temps « à la façon théatre forum »

3 – une discussion pour définir ensemble une problématique

4 – un temps où les groupes se séparent pour
scénariser et chorégraphier une présentation de la problématique

5 – le théatre forum présente sa scène devant le public des danseurs devenus
spect-acteurs

6 – la danse forum présente ses proposition devant le public des acteurs devenus spectadanseurs

7 – nous faisons un bilan, qui se prolongera la soirée en regardant les vidéos pour qui le veulent.

1 – Après une présentation du déroulement de la rencontre, la consigne
était de nous poser chacun dans un espace choisi de la grande salle pour
nous rendre attentifs à nos sensations et déterminer laquelle est première
ici maintenant, la dire, puis nous rencontrer.

2 – L’exercice proposé était ensuite celui des satues sur le thème de la
rencontre : debouts en cercle, nous devions nous transformer en statues sur
des propositions de rencontres différentes (quelqu’un qu’on n’a pas vu
depuis 20 ans, un ennemi, Dieu ) ; puis par deux, une personne se statufie et
l’autre se rajoute ; puis une personne au centre se statufiait et d’autres la
rejoignaient peu à peu pour former une statue collective.

3 – Le thème général qui nous était proposé était donc la rencontre ;
après ces deux temps la problèmatique qui est ressorti a été celle du masque:
comment faire pour rencontrer une personne qui porte un masque, au-delà du
masque ?

4 – Nous nous sommes séparés en deux groupes, ce qui avait été prévu
initialement était que chacun reste dans son groupe habituel ; mais certains
ont voulu profiter de l’occasion pour découvrir le travail des autres, et
les groupes se sont trouvés un peu mélangés, ce qui a peut-être un peu
compliqué les choses, mais a été enrichissant pour les « visiteurs ».

Dans le groupe danse forum, nous avons testé plusieurs configurations : une
personne « « masquée » sur scène, toutes les autres hors de la scène, qui
peuvent aller à la rencontre de la personne masquée en entrant sur scène ;
mais nous nous sommes avisés que c’était mieux si les deux personnes étaient
sur scène dès le départ, celle qui est masquée et celle qui tente la
rencontre ; nous avons donc essayé cela, plusieurs fois, et nous avons vu que
cela marchait comme mise en situation ; puis nous avons essayé : plusieurs
personnes qui forment un masque sont face à d’autres qui forment une tentative
de rencontre ; cela semblait intéressant à creuser mais un peu compliqé à
présenter aux autres, car tant de monde sur scène ne facilite pas la
lisibilité de la situation et risquait un peu de décourager les
interventions.

5 – Lorsque nous avons été tous prêts, les danseurs se sont rendus dans
l’espace du théâtre pour assister à leur scène. Un gars a plein d’amis, qui
ne le connaissent que sous un jour « flamboyant », toujours prêt à faire la
fête, blagueur, dragueur, à l’aise en toutes situations. Nous spect’acteurs
voyons l’envers du décors : cet homme n’est pas bien mais se sentant obligé
de tenir son « rôle » face à ses ami-es, il se retrouve seul à affronter ses
démons. La scène est jouée une première fois en entier, puis rejouée pour
nous permettre d’intervenir en remplacant un des acteurs et faire une
proposition. Chaque intervention des spec’acteurs contribuera à ce que le
personnage principal « tombe un peu le masque », mais il le remet bien vite ;
ce n’est qu’avec la dernière proposition qu’il semblera disposé à poser le
masque le temps d’une « vraie » rencontre .

6 – Nous n’avions pas comme en théatre forum chorégraphié toute une scène,
mais retenu une exposition de la problèmatique, celle des deux personnes
sur scène, l’une « masquée », l’autre cherchant la rencontre. Le masque présenté
était celui de la froideur. Une seule proposition l’effleurera… Puis un
autre masque, celui de l’insouciance, qui se laissera toucher lui aussi un
temps, mais se retrouvera étouffé par trop d’empressement autour, et sera
sauvé par une personne venue le ramener dans son masque ! Nous avons essayé
aussi un groupe de masque face à un groupe qui vient à sa rencontre ; mais
l’heure de la fin est venu nous interrompre.

7 – Le bilan de la rencontre s’est fait autour des vidéos. Quelques
bribes :

– en danse forum nous employons le mot « théatralité » lorsque nous
sommes dans le narratif, l’intention, au lieu d’être dans la danse. Ce mot,
à connotation négative dans ce contexte, écorche un peu les oreilles à qui
travaille le théâtre, et décidons d’en changer

– certains auraient voulu qu’on se présente les uns aux
autres au début, à travers des jeux ; d’autres pensent que ça ne sert à rien,
ou que démarrer en se coupant complétement de ses habitudes est plus
favorable à l’émergence de choses intéressantes par la suite

– commencer en se reliant à ses sensations a permis en
outre de mieux habiter l’exercice des statues

– mélanger les videos, la parole, le buffet et les
retrouvailles a paru un peu fouilli à certains qui auraient préféré faire
un bilan plus structuré.

Nadine Gardères

D’après les retours de : Alexandre D, Andréine B, Agnès B, Dunia M, Emma G, Elsa B, Hélène M, Gilles B, Guillaume T, Guy M, Johanna B, Leonardo C, Marilyne M, Mireille M, Michaël D, Nadine G.

Article créé le 16/02/2020 - modifié le

comments iconCommenté 0 fois
bookmark icon

Écrire un commentaire...

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *