À propos de la DF

Qu’est-ce que la danse forum ?


Le concept de la danse forum m’est venu après une vie de danse et une pré­sen­ta­tion de théâtre forum. J’avais lu un livre d’Augusto Boal, mes amis me par­laient de cette forme de forum, mais ce n’est que lorsque j’ai vu l’œuvre que j’ai réa­li­sé que ce concept man­quait à la danse d’aujourd’hui comme le théâtre forum man­que­rait au théâtre s’il n’existait pas.

Dans cette approche, l’expertise est ren­due à l’humain et non à celui ou celle qui a la tech­nique la plus abou­tie. Le regard du spec­ta­teur s’auto-éduque avec celui du dan­seur. Le fait que les rôles puissent s’échanger à tout ins­tant entre le dan­seur et le spec­ta­teur donne au regard une « qua­li­té d’écoute » non-jugeante et natu­rel­le­ment empa­thique, tout en éveillant son côté cri­tique. L’esprit cri­tique sol­li­cite l’imagination créa­trice pour résoudre les pro­blèmes expo­sés ou juste per­çus, qu’ils soient artis­tiques ou rela­tion­nels. Et sur­tout, les pro­po­si­tions de réso­lu­tion des pro­blèmes peuvent être essayées sur le champ, mises en situa­tion et en inter­ac­ti­vi­té avec les autres pro­ta­go­nistes, et rééva­luées par leurs auteurs.

Le « retour » de cet essai est immé­diat, dit ou non-dit. Il est aus­si réflexif puisqu’un temps est pris après la repré­sen­ta­tion pour com­men­ter, témoi­gner, ouvrir les ques­tions etc.

Dans la repré­sen­ta­tion, l’accent est mis sur la pré­sen­ta­tion. Le dan­seur se pré­sente en dan­sant, il part de là où il est, comme il est, en dia­logue avec ses sen­sa­tions. Il est à la ren­contre de lui-même et des autres, de son art et des autres arts, dans l’échange vivant et immé­diat des exper­tises et des savoirs, des doutes et des craintes, des ques­tions qui se posent à lui.

Dans un monde qui essaie de sim­pli­fier l’humain au point de vou­loir le rendre lisse, il est temps de « pro­blé­ma­ti­ser » son inter­ac­tion avec l’autre, avec l’art, avec la vie – l’art de la vie étant le pre­mier des arts, le seul pour lequel il est enfin évident qu’il suf­fit d’être soi-même, et le reste vient tout seul ensuite… Lorsque le pro­blème est posé, il est déjà à moi­tié réso­lu.

Les conflits dans le monde de la danse feraient d’excellent thèmes de base pour le théâtre forum : le manque de recon­nais­sance du dan­seur dans la socié­té, ses dif­fi­cul­tés à gagner de quoi vivre, les com­pé­ti­tions entre dan­seurs, entre écoles, entre styles de danse, les conflits du dan­seur avec son corps, avec son art, avec son public, la liste est longue. Pour trai­ter ces conflits, le lan­gage est plus immé­dia­te­ment effi­cace que la danse, et c’est en effet le médium du théâtre qui est pro­ba­ble­ment le plus appro­prié.

Mais il y a un domaine où ce qui ne peut être dit trouve son expres­sion pri­vi­lé­giée, c’est la danse, la ges­tuelle, la pos­ture, toutes choses qui n’ont besoin d’aucun outil pour s’exprimer que d’être elles-mêmes.

Au lieu de res­ter des emprunts que tout cho­ré­graphe s’applique à inclure dans sa créa­tion, les autres arts peuvent entrer en action ins­tan­ta­né­ment, en oppo­si­tion ou en fusion, à dis­tance variable, ils peuvent pro­po­ser des solu­tions en dia­logue avec la danse.

La danse par­tage avec le lan­gage la pos­si­bi­li­té de se pen­cher sur la vie, sur l’art, tous les arts. Elle peut tou­cher du corps les pro­blèmes de vie : le trac, le juge­ment, la cas­tra­tion artis­tique ; les pro­blèmes artis­tiques : le vide et le plein, la pro­jec­tion et l’imagination, l’illustration et la dis­tance, la des­truc­tion et la recons­truc­tion, l’ordre et le chaos… Elle se marie magni­fi­que­ment bien avec le monde sonore, pic­tu­ral et archi­tec­tu­ral qui la nour­rissent de sen­sa­tions. Elle est la poé­sie du non-dit.

La danse forum apporte à la danse un angle de vision kaléi­do­sco­pique, qu’un simple frô­le­ment pour­ra émou­voir, en une myriade d’instants uniques de vie, avec pour seule force l’exigence inté­rieure et fra­ter­nelle entre soi et l’autre.

Andréine Bel

Article créé le 16/02/2020 – modi­fié le 11/06/2020

4 recommended
comments iconCommenté 0 fois
0 commentaires
86 visites
bookmark icon

Écrire un commentaire...

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *