Ateliers_Lambesc

Peinture


Danse forum
Comptes-rendus des ateliers
Lambesc

!!Peinture – 29 avril 2006

La respiration était une douleur, les allergies plannaient, le dos
faisait mal, la tête était trop pleine.

Nous nous sommes penchés sur les sensations des parties douloureuses,
les situant, et les observant dans leur consistance : plus ou moins
dur ou mou, tendu ou relâché, souple ou raide, sensible ou engourdi.

Accorder de l’attention à ces sensations, voir leurs besoins,
répondre aux besoins de mouvements ou d’immobilité. Nous nous sommes
retrouvés contre mur et sol, calés, accueillis.

Pause.

Le tableau de Sophie Dautrey, peintre musicienne et aujourd’hui danseuse
écrivait une partition de vie : ah mais !

Des formes vigoureuses de couleurs tranchées, et des émergences d’autres
couleurs diffuses. Nous l’avons placé au centre de tout, il n’y avait
plus qu’à laisser faire, laisser se mouvoir, en relation, en deça de
l’émotion, le geste et le son, ses timbres et ses rythmes, ses
concordances d’un danseur à l’autre. La partition s’est dessinée
autour du tableau, les ingrédients d’abord, un peu de ceci, un peu
comme cela, au hasard le plus près possible de nos sensations. La
sauce a pris, ce lien entre les gouttellettes, barattage des
ingrédients pour laisser affleurer ce qui fait sens.

Le sens des choses est venu après, avec les mots partagés, mis sur
les gestes, les formes et les couleurs, mots qui circonscisent au
risque d’encadrer. Redéfaire l’interprétation, l’ouvrir sur le
vivant n’est pas une mince affaire.

Andréine Bel

Article créé le 16/02/2020 - modifié le

2 recommended
comments iconCommenté 0 fois
bookmark icon

Écrire un commentaire...

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *