Ateliers Lambesc

Oscillation


Danse forum
Comptes-ren­dus des ate­liers
Lam­besc

!!L’oscillation – 22 mars 2008

A deux, l’oscillation a été rela­ti­ve­ment facile à trou­ver, deux image se sont impo­sées à nous, à par­tir de nos mou­ve­ments et sen­sa­tions : celle du va-et-vient court et rapide, et celle de la bulle d’air dans le niveau du char­pen­tier ou du maçon.

Le va-et-vient était ténu et rete­nu, intense, et cette inten­si­té a été por­teuse d’un dénoue­ment, d’une liber­té d’agir. La bulle d’air goû­tait une nou­velle ampleur de liber­té, évi­tant les extrêmes et se lais­sant flot­ter tout en jouant sur la mise à niveau. C’est bien la pre­mière fois que je vivais ce par­fum d’insouciance atten­tive à oscil­ler libre­ment autour du point de niveau.

Oscil­la­tion vers le bas du pen­dule, vers le haut du métro­nome, le va-et-vient fût un peu tout cela.

Oscil­la­tion entre la forme et l’informé, le droit et le courbe, le rond et l’anguleux, le vif et le mou, le lent et l’intense, la rigueur et la non­cha­lance, bref, en fin de compte, oscil­la­tion entre le va-et-vient et la bulle d’air

… juste autour du juste milieu, his­toire de ne pas y tom­ber dedans.

Andréine Bel

d’après les retours de : Andréine B, Nadine G.

Article créé le 16/02/2020

comments iconCommenté 0 fois
0 commentaires
42 visites
bookmark icon

Écrire un commentaire...

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *