Ateliers_Lambesc

L’influence


Danse forum
Comptes-rendus des ateliers
Lambesc

!!L’influence – 19 novembre 2005

Quatre participants.

Nous avons commencé par les appuis au sol : développer une gestuelle,
le corps en équilibre sur un appui, sur deux, puis trois etc.,
jusqu’à ce que le corps soit en contact maximum avec le sol. Puis
enlever les appuis, un à un. Faire varier le temps, puis les chemins
empruntés.

Idem à deux, en ayant un point d’appui sur le partenaire (pression et
étirement en alternance). Idem à tous. Malher, Maessian.

Les directions en tant qu’appui spacial. Les couloirs latéraux,
frontaux et en diagonal déterminent les mouvements. Puis les axes du
corps se diversifient, tête-regard, épaules et hanches
s’individualisant dans la marche et la gestuelle, chacune de ces
trois parties pouvant se placer dans une direction différente. Bach.

Le côté « mécanique de déconditionnement » est assez étrange ou
dérangeant dans cette approche des directions, selon que l’on se
focalise sur le côté déconditionnement des habitudes posturales ou
sur le côté mécanique.

Improvisation utilisant librement les apports des exercices précédents.

Pause.

Nous avons fini sur une courte expérience de danse forum, avec un
thème qui s’est dégagé peu à peu : celui de l’influence, combien
chaque participant peut garder son idée ou envie de base tout en
interagissant avec autrui.

– un danseur en improvisation libre sur les chants de griots du Mali. Les autres regardent en spectadanseurs

– un spectadanseur entre dans le champ d’impro du danseur. Observer en quoi sa gestuelle influence celle du danseur, quelle relation s’établit, les compromis, les assurances

– un deuxième spectadanseur rejoint la scène. Puis un troisième.

Observer comment les quatre impros s’assemblent tout en restant individuelles.

Ce qui est apparu c’est que la seule présence dans l’espace du corps
de l’autre invite à l’attention, et ce qui s’est modifié en premier
est l’espace gestuel, puis le rythme et donc l’énergie s’en est
trouvée changée, bien que chacun ait gardé son idée et sa gestuelle
de base.

Deuxième proposition :

– un danseur sur scène, en impro libre

– un spectadanseur entre, danse puis sort

– un autre spectadanseur en fait de même

– un autre de même.

Nous l’avons vu le danseur référent évoluer différemment en fonction
des propositions des spectadanseurs et eux-mêmes être influencés plus
ou moins par le danseur.

Nous avons décidé une prochaine fois d’explorer l’interaction sans
influence réciproque gestuelle. Pour voir ce qui se passe lorsque
chacun s’en tient à sa gestuelle sans la laisser être influencée par
celle de l’autre.

Voilà ce qui m’est aparu. Chacun est bienvenu pour ajouter,
retrancher, commenter etc.

Andréine bel

Article créé le 16/02/2020 - modifié le

2 recommended
comments iconCommenté 0 fois
bookmark icon

Écrire un commentaire...

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *