Ateliers Lambesc

Le volontaire


Danse forum
Comptes-ren­dus des ate­liers
Lam­besc

!!Le volon­taire – 7 avril 2007

Nous étions six.

Les sen­sa­tions nous ont ame­nés aux besoins d’étirements pas­sifs en
tout pre­mier lieu. Un appui ici per­met à la pesan­teur d’étirer tel
muscle ; un appui là, et le corps se plie en éti­rant tel autre muscle.

Nous avons explo­ré la limite entre éti­re­ment pas­sif et actif,
volon­taire et invo­lon­taire, conscient et incons­cient. Les éti­re­ments
se sont diver­si­fiés en une mul­ti­tude de mou­ve­ments inat­ten­dus.

Pour pré­pa­rer le forum, nous avons renon­cé à poser en pre­mier la
pro­blé­ma­tique par rap­port à ce thème, pour favo­ri­ser l’expression du
thème.

La dia­go­nale fond-cour/­de­vant-jar­din nous a sem­blée être un bon début
pour explo­rer le mou­ve­ment selon un axe choi­si de façon volon­taire.
La dan­seuse avait déci­dé d’avoir tou­jours au moins un seg­ment de son
corps dans la dia­go­nale. Le corps dans son ensemble des­si­nait
d’autres dia­go­nales, ce qui don­nait l’impression qu’elle ne sui­vait
pas la consigne ; mais en regar­dant mieux, nous aper­ce­vions la ligne
du coude, ou du nez, ou la main dans la dia­go­nale, les mou­ve­ments se
posi­tion­nant libre­ment autour de ces seg­ments orien­tés.

La dia­go­nale fond-jar­din/­de­vant-cour s’est dérou­lée en mou­ve­ments
lents de deux dan­seurs qui « ramaient » au sol pour en atteindre le
bout. Obli­ger le corps à adop­ter volon­tai­re­ment une direc­tion fut
une contrainte pénible, mais très riche en inven­ti­vi­té.

La pro­blé­ma­tique est ain­si res­sor­tie comme le lapin de son cha­peau :
quel degré de liber­té laisse le volon­taire, com­ment est-il secon­dé
par l’involontaire pour que le dan­seur, le qui­dam de tous les jours,
puisse s’approprier les consignes et les rendent créa­tives ?

Andréine Bel

d’après les retours de : Andréine B, Johan­na B, Leo­nar­do C, Nadine G, Yvonne B, X.

Article créé le 16/02/2020

3 recommended
comments iconCommenté 0 fois
0 commentaires
60 visites
bookmark icon

Écrire un commentaire...

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *