Ateliers autres lieux

Les limites


Danse forum
Comptes-ren­dus des ate­liers
Autres lieux

!!Les limites – dans le Trièves, 15 juillet 2009

Nous étions qua­torze pour cette danse forum, dans une très belle et grande salle d’un lieu col­lec­tif en chan­tier. Belle, grande…et froide, en cette mati­née de juillet, où les char­pen­tières mour­raient de chaud les jours pré­cé­dents ! Ce froid a été une contrainte nom­mée de suite par plu­sieurs d’entre nous, à laquelle nous avons don­né diverses réponses, plus ou moins effi­caces : emmi­tou­fle­ment sous moultes cou­ver­tures, mou­ve­ments vifs, contrac­tion et décon­trac­tion des muscles, pro­po­si­tion de se foca­li­ser avant tout sur les sen­sa­tions et leur mou­ve­ment …

Deux per­sonnes sont par­ties en cour d’atelier ; au bilan, il a été dit que nous aurions dû pré­ci­ser de façon beau­coup plus expli­ci­té la pos­si­bi­li­té d’être là au sein d’une danse forum sans dan­ser, sans par­ler, juste regar­der et écou­ter. Deux autres per­sonnes ont témoi­gnés qu’elles avaient eu elles aus­si l’envie de par­tir à un moment…

La pre­mière par­tie fut dif­fi­cile pour cer­taines per­sonnes du fait d’un manque res­sen­ti d’un exer­cice préa­lable qui ferait se sen­tir cha­cun de nous en confiance avec les autres. Au début d’un ate­lier nous nous retrou­vons en groupe, puis nous nous ren­dons atten­tifs à nos sen­sa­tions indi­vi­duelles, puis nous reve­nons en col­lec­tif : si la pre­mière étape n’est pas signi­fiée, il manque quelque chose. La plu­part du temps, ce moment col­lec­tif du début se fait « tout natu­rel­le­ment », du fait même d’être là, de se dire bon­jour, de se mettre en cercle et de prendre le temps de se pré­sen­ter. Ces moments qui encadrent une danse forum (pré­pa­ra­tion, accueil, pré­sen­ta­tions, goû­ter…) sont aus­si impor­tants que la danse forum elle-même, ils en condi­tionnent l’ambiance. Peut-être fau­drait-il par­fois les for­ma­li­ser un peu plus, dans un esprit qui convienne à la danse forum.

Mais tout de même, cahin caha, nous che­mi­nions, sur le fil de nos sen­sa­tions ; et peu à peu, le thème s’est des­si­né. Ce fut cette fois : « les limites ».

Plu­sieurs pistes se sont esquis­sées à par­tir de là, sans que nous nous arrê­tions expli­ci­te­ment sur une seule : celle du dépas­se­ment des limites ; celle des limites du corps, les sen­tir, sen­tir qu’elles s’étendent ; celle des limites qui tracent un ter­ri­toire… D’autres encore…

Trois danses se sont suc­cé­dés, qui cha­cune a trou­vé sa fin spon­ta­né­ment. La pre­mière à vu un grand nombre des par­ti­ci­pants ren­trer en piste ; la deuxième, plus rete­nue, a vu l’espace se struc­tu­rer ; quant à la troi­sième, elle a allé­gre­ment fran­chi une limite évi­dente, celle de l’espace scénique…en hau­teur ! Une magni­fique char­pente rela­ti­ve­ment acces­sible était en effet juste au-des­sus de nous. Cela était du jamais vu en danse forum …!

Comme nous n’avions pas de vidéo cette fois, le bilan a uni­que­ment consis­té en paroles échan­gées, et ce fut très riche : des cri­tiques – pour une part rap­por­tés dans ce compte-ren­du – mais aus­si l’expression de l’intérêt à cette forme, pour sa façon inédite de mettre en com­mun un thème qui nous concerne.

Cer­tain-es auraient bien conti­nué à explo­rer ce thème via d’autres médium, ou fait une danse forum beau­coup plus longue, sur plu­sieurs jours même, afin de bien s’immerger dans le tra­vail de la pre­mière par­tie, pour ensuite tra­vailler le thème en pro­fon­deur.

Nadine Gar­dères et Johan­na Bou­char­deau

Article créé le 16/02/2020

2 recommended
comments iconCommenté 0 fois
0 commentaires
36 visites
bookmark icon

Écrire un commentaire...

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *