Chant Printemps

Les contours


Danse forum
Comptes-ren­dus des ate­liers
For­cal­quier
Danse forum et Chant Prin­temps

!! Les contours – 11 avril 2009

Nous étions une petite tren­taine à par­ti­ci­per à la danse forum de ce same­di 11 avril 2009 à For­cal­quier.

Une par­tie d’entre nous étaient des per­sonnes rat­ta­chées à un centre pour per­sonnes en situa­tion d’handicap, venues là avec 3 accom­pa­gnants.

En amont de cette danse forum, une dis­cus­sion était en cours pour déter­mi­ner s’il serait per­ti­nent de pro­po­ser à ces per­sonnes une danse forum clas­sique, avec son fameux exer­cice du début qui nous met face à nos sen­sa­tions, sans le détour par un exer­cice gui­dé, un ima­gi­naire, une direc­tion… La déci­sion fut prise juste avant le début de l’atelier de le ten­ter mal­gré les réti­cences, sachant que de toutes les façons, nous serions atten­tives à ce que per­sonne ne se sente en dan­ger.

Fina­le­ment, tout s’est bien pas­sé… Quelques per­sonnes ne sont pas ren­trés dans l’exercice, mais ce sont des per­sonnes qui de toutes façons res­tent sou­vent en dehors, quelle que soit la pra­tique. Il me semble avoir com­pris une chose qui fait la richesse et la sub­ti­li­té de cet exer­cice : cha­cun étant
« ren­du à lui-même », une auto­no­mie se met en place, qui fait que cha­cun ira vers ce qui lui convient d’explorer ici et main­te­nant, dans ce contexte par­ti­cu­lier. Les choses qui se jouent en cha­cun de nous sont mul­tiples, et ce qui émer­ge­ra ce jour-là sera ce qui nous convien­dra et sera per­ti­nent avec ce contexte. Pas for­cé­ment ce qui sera confor­table, mais ce qu’il nous sera pos­sible de vivre là aujourd’hui.

Ain­si ce jour-là, cha­cun s’est appro­prié la consigne de se relier à ses sen­sa­tions à sa façon propre.

Dès le départ, l’ambiance géné­rale était plu­tôt à la légè­re­té et à la gaie­té, tout en étant assez concen­trée. La voix fut invi­tée à se joindre aux mou­ve­ments, en échos aux sen­sa­tions, dès le deuxième temps. Le thème a mis un moment à émer­ger ; ou plus exac­te­ment, il a été dit assez vite mais j’ai mis un moment à le reconnaître…C’était : les contours.

Dans l’espace scé­nique, une place était réser­vée aux chan­teurs : dans le fond sur la gauche. Je revien­drai sur cette place des chan­teurs en fin de compte-ren­du.

Les danses se sont suc­cé­dées sui­vies de temps de paroles où le thème fut riche­ment explo­ré : les contours de cha­cun sont plus grands quand on est plu­sieurs à dan­ser ensemble, les rythme des voix tracent des contours dans l’espace, les contours d’un espace sont plus ou moins grand selon ce qu’il s’y passe, le chan­ge­ment dans le chant change les contours d’un corps qui danse…

Il y a eu de très beaux moments de danse et de chant que je vois seule­ment main­te­nant en regar­dant la vidéo. Mon atten­tion était cer­tai­ne­ment trop acca­pa­rée par mon rôle de joker pour goû­ter juste l’instant pré­sent. Je pense que c’est lorsque j’arriverai à voir la danse tout en gar­dant une vision d’ensemble sur le pro­ces­sus que je pour­rai signi­fier la fin d’une danse au moment juste.

En petit comi­té après la danse forum, nous avons par­lé de cette place des chan­teurs dans l’espace. Elle posait pro­blème, du fait qu’elle obli­geait les chan­teurs à se regrou­per ; les chants avaient été per­çus comme uni­que­ment diri­gés vers la danse, dépen­dants d’elle, quand la danse au contraire était affran­chie du chant. Une idée vint : uti­li­ser la mem­brane scé­nique pour le chant : ain­si, les chan­teurs pour­raient se mettre tout autour de la scène sur 3 cotés, éloi­gnés dans l’espace les uns des autres s’ils le sou­haitent. A essayer !

Nadine Gar­dères

Article créé le 16/02/2020

3 recommended
comments iconCommenté 0 fois
0 commentaires
60 visites
bookmark icon

Écrire un commentaire...

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *