À propos de la DF

Les cadres


Les cadres col­lec­tifs, ceux que l’on pose expli­ci­te­ment, ceux qui sont impli­cites, les cadres indi­vi­duels, les contraintes, les injonc­tions, les empê­che­ments, les obli­ga­tions à faire, à ne pas faire, à faire ain­si et pas ain­si, tous ces cadres qui nous tra­versent et nous consti­tuent…

Le cadre de l’espace scé­nique, celui du temps consa­cré à une danse, celui de ne pas par­ler pen­dant la danse, de sor­tir de l’espace scé­nique quand on a « fini » de dan­ser, de n’y entrer que pour dan­ser et non juste pour y être, entrer ou pas dans le cadre de l’espace, du temps, et du mou­ve­ment de l’autre…

Voir ces cadres, en prendre conscience, et ain­si pou­voir peut-être les trans­gres­ser, les appli­quer, y entrer, en sor­tir : jouer avec !

Se fai­sant, se rendre compte de leur inuti­li­té ou de leur per­ti­nence, voir com­ment on les tient sans que per­sonne ne nous le demande vrai­ment, ceux qui sont intou­chables ou inamo­vibles, et ceux que l’on impose aux autres…

Pour­suivre un cadre per­son­nel, un entê­te­ment, s’y sen­tir pri­son­nier ou au contraire s’ y épa­nouir…!

Nadine Gar­dères

Article créé le 16/02/2020 – modi­fié le 11/06/2020

3 recommended
comments iconCommenté 0 fois
0 commentaires
42 visites
bookmark icon

Écrire un commentaire...

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *