Ateliers Lambesc

La méfiance


Danse forum
Comptes-ren­dus des ate­liers
Lam­besc

!!La méfiance – 13 jan­vier 2007

Nous étions 12 cette fois, à la sor­tie des vacances.
Le dérou­le­ment com­mence à être rodé (trop rodé ?).

La mise en contact avec les sen­sa­tions pose encore pour cer­tains le
pro­blème de l’émergence de l’une des sen­sa­tions par­mi toutes celles
qui ont été expri­mées.

Pour déter­mi­ner l’exercice de la pré-expres­si­vi­té, nous avons choi­si
cette fois la sen­sa­tion d’un des par­ti­ci­pants comme sup­port. Tout le
monde était par­tant pour explo­rer le côté phy­sique de « la méfiance »,
mais le choix n’était pas évident pour cer­tains, n’étant pas
dans cette dyna­mique sur le moment. C’est deve­nu pour eux un
chal­lenge. Et la sauce n’a pas pris, cette alchi­mie qui
fait vibrer l’air !

Cela m’a tra­vaillé au corps et voi­ci ce que je com­prends aujourd’hui.

Abor­der la pré-expres­si­vi­té à par­tir du choix en amont d’une émo­tion
a été le piège (quand les aurons-nous tous explo­rés ?)
Inexo­ra­ble­ment, nous avons été obli­gés d’imiter l’émotion, et ne
pou­vions faire autre­ment que de « théâ­tra­li­ser » l’émotion, ren­dant la
pré-expres­si­vi­té impos­sible.

Nous avons réta­bli le pro­ces­sus par l’exercice de l’angle du regard
avec celui de la tête, qui fait jaillir l’expression (et sa
sen­sa­tion) sans avoir l’intention de la pro­duire.

C’est dans l’exercice du che­mi­ne­ment entre l’émotion res­sen­tie et sa
théâ­tra­li­sa­tion que cela a été le plus fra­grant. La lec­ture des deux
phases était à la fois facile et complexe,les impres­sions pou­vant
être aus­si fugi­tives que les rayons du soleil par temps ora­geux.

Notre achar­ne­ment à com­prendre le phé­no­mène ne nous a lais­sé que peu
de temps pour le forum.

Le thème de la méfiance a mis en scène deux per­sonnes : l’une
méfiante, l’autre confiante, puis deux confiantes et une méfiante,
puis une mul­ti­tude de méfiants et autant de confiants. Pour
sim­ple­ment arri­ver à aller d’un point à l’autre de la scène, main
dans la main, des stra­té­gies ont été explo­rées, mais aucune n’a
mar­ché ! Quand je vous dis que c’était galère…

Pour­tant, le sujet même de la méfiance nous a mis plu­tôt de bonne
humeur, comme chaque fois que l’on affronte un vieux démon !

Andréine Bel

d’après les retours de : Alexandre D, Andréine B, Elise B, Emma G, Johan­na B, Leo­nar­do C, Mor­gane L, Ken M, Mou­rad A, Nadine G, Raphël G, Véro­nique B.

Article créé le 16/02/2020

4 recommended
comments iconCommenté 0 fois
0 commentaires
57 visites
bookmark icon

Écrire un commentaire...

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *