A_propos_de_la_DF

Bilan Danse forum au PBTM


Danse forum
Cheminement de la danse forum

!!Bilan de la DF du 7/7/07



Le 8/7/07

Bilan avec Alexandre, Andréine, Bernard, Christel, Nadine.

1) Ce qui a changé cette fois, ou a été confirmé :

– Pour la première fois, le public n’a pas été assimilé à l’atelier.
Il a par contre beaucoup participé. Nous étions en représentation
réelle.

– Nous avons élaboré le thème à l’avance de la représentation et sans
les spectadanseurs, lors de notre mise en route.

– Nous n’avons pas formulé d’entrée le thème (l’élasticité) devant
les spectadanseurs, mais une métaphore sous forme de titre : « Vers
de terre et giboulées de mars ».

– Les spectadanseurs ont trouvé le thème et ses prémisses eux-mêmes,
lors du premier retour à partir de la représentation initiale qui a
duré 20mn environ et s’est déroulée en trois tableaux.

– Ces tableaux n’ont pas été repris, comme cela se fait en TF. Pour
le forum, nous avons continué à improviser sur le même thème, les
spectadanseurs sont entrés dans des improvisations nouvelles, avec
des musiques nouvelles, ce qui les a déstabilisés un temps, mais
s’est révélé judicieux par la suite. En laissant ensemble évoluer le
thème et la problématisation, nous avons pu tenir compte de tout ce
qui s’était passé entre deux improvisations et de ce que cela avait
modifié en nous au niveau des sensations. [D’où une grande fraîcheur
et créativité.]

– Le processus de problématisation a avancé, il nous faut encore
trouver ses spécificités en danse.

– La problématisation s’est faite après chaque danse. Cela a permis
de moins intellectualiser, d’être en premier dans les
sensations/expérimentation, et d’aborder ensuite la réflexion, à
chaque étape du forum.

– Aucun spectadanseur n’a fait sortir un danseur pour le remplacer.
Comprendre pourquoi et comment nous semble important.

– Le demi-cercle des spectadanseurs n’a pas suffi à délimiter la
scène. Sans repère de lignes tracées, les lignes de forces de la
scène ne sont pas visibles, et les directions prises par les danseurs
ne donnent plus rien. Dès le début de l’interaction avec le public,
nous avons donc délimité une scène.

2) Constatations du moment :

– Cette représentation du 7/7/07 a été une séance test pour nous.

– L’introduction parlée s’adressait aux stagiaires du théâtre forum,
or il y avait dans la salle des personnes non averties. Il aurait
fallu en tenir compte. Je n’ai pas parlé des buts de la danse forum,
car nous avons des avis très différents les uns les autres sur la
question. Mais j’aurais dû parler de ces différences, qui font
partie du processus de recherche.

– La mise en route avec les spectadanseurs s’est bien déroulée :
accès aux sensations (en silence), puis aux besoins exprimés par les
sensations (en musique), le tout sur 30 à 40 mn (nous verrons sur la
vidéo).

– La métaphore du titre est un outil intéressant.

– L’espace du danseur est particulier et protégé, il ne doit pas
devenir un espace de justification, ni d’explication de notre «
cuisine interne ». Le temps/espace du bilan y est par contre propice.

– Au lieu de mettre en scène une histoire, nous avons mis en scène un
processus, c’est à dire qq chose qui se passe, produit un effet et
cet effet change les conditions initiales, au fur et à mesure.

– Nous constatons peu à peu que tout est bon à utiliser en danse
forum, si on exerce critique et discernement et que l’on sait ce que
l’on fait : illustration, théâtralisation etc. On peut introduire en
danse forum le volontaire, la représentation, les stéréotypes,
l’imitation, la redondance, le réalisme, le surréalisme, le langage
parlé, un mot…, si c’est de façon appropriée et pertinente.

– Le besoin se fait sentir de questionner ce qu’on est en train de
faire, sans que cela devienne une prise de tête.

– Le point de départ (le titre? le contact des sensations?) suffit à
mettre en relief quelque chose, à mettre en relation les sensations.

– Le parcours des spectadanseurs selon certains témoignages : tension
avant d’entrer, besoin de lâcher une fois dans l’espace scénique.
Cette fois, une majorité de spectadanseurs sont entrés peu à peu,
envie de réagir, comprendre, créer un jeu à partir des sensations,
[des besoins] et de l’envie.

– Besoin d’utiliser le « sens intellectuel » comme un sens à part entière.

– Besoin de s’initier pour le spectadanseur au fait de mettre en mots
ce qu’il ressent.

– Besoin d’être dans la sensation et faire avancer la problématique
en même temps. Mental et sensations : articuler les deux en
intelligence.

– Les spectadanseurs se sont découverts autrement que pendant le
stage de théâtre forum.

– Laisser le corps se mouvoir sans y penser. Poésie de l’involontaire.

– Les spectadanseurs ont fait le pas vers l’involontaire [et
l’inconscient] en liaison avec le cerveau profond.

– Ils ont « senti » notre thème, élaboré des problématiques
inépuisables, universelles.

– Le « n’importe quoi » a été défini comme « être dans la facilité »,
et « ne pas se respecter, et donc ne pas respecter autrui. »

– L’audace s’est permise pendant le forum.

– Retours touchants.

– Besoin pour les spectadanseurs de respecter en eux le temps
nécessaire à se sentir capable d’entrer dans l’espace scénique.

– Cette représentation nourrit d’espoir et il ne faudrait pas oublier
qu’elle nous nourrisse d’humilité.

3) Questions que nous avons reprises des spectadanseurs :

– A quoi sert la danse forum ? But social ? individuel ?

– La position de la danse en danse forum : est-elle de l’expression
corporelle ? Du développement personnel ?

– Comment se sensibiliser au « n’importe quoi », comment le discerner ?

– Comment conserver l’exigence intérieure dans l’improvisation à
entrée multiples ?

4) Questions qui nous sont venues :

– Faut-il dire le thème aux spectadanseurs? Quand est-ce pertinent ?
A quel moment le dire ?

– Manipule-t-on les spectadanseurs à ne dire que le titre, sans le thème ?

– La problématisation doit-elle porter sur le thème ? Sur le titre ?

– Face à une question à laquelle les danseurs ne savent ou ne veulent
répondre, que faire ? Quand redonner voix au public ?

– Où le danseur se place-t-il pendant les temps de parole ?

– Qu’est-ce qui a fait que cela « ait marché » ? (On a beaucoup
évolué depuis un an. Avant, nous étions dans l’illustratif. Cela
s’est affiné.)

– « L’arrêt sur image » où le sens vient de l’image et non l’image du
sens, pourraît-il nous aider en danse comme il aide en théâtre ?
L’imaginaire se développe alors à partir de la forme.

– La question de la représentativité de la danse forum se pose à
nous. Pour l’instant, les nouveaux viennent par
cooptation/parrainage d’un participant. Faut-il faire plus connaître
la danse forum, de façon à ce que les nouveaux puissent venir aussi
par eux-mêmes en étant informés de l’extérieur? Comment rester
attentifs au renouvellement nécessaire au sein du groupe ?

– Faut-il aller vers des rencontres régulières avec un vrai public ?
Vers une forme de « stage de danse forum » l’été prochain ?

– Les participants de la danse forum forment-ils un collectif ? Un
groupe de recherche ? Une coopérative de réflexions et pratiques
expérimentales? Autre chose ?

– Comment nous organiser matériellement pour que chacun soit autonome
et solidaire lorsque nous nous déplaçons ?

– Comment faire passer à tous les informations pratiques ? Comment
« aller chercher les informations » et que faut-il mettre en place pour
que chacun puisse le faire?

5) Propositions :

– Consacrer un atelier par trimestre à une représentation publique
dans le dojo, avec les parents et amis.

– Mettre photos et extraits de vidéo sur le blog pour l’améliorer et
le rendre plus représentatif.

6) Un impératif :

– Préserver la possibilité de ne pas penser à la danse forum, ni
pendant ni entre les ateliers. Besoin de laisser faire ce qui vient,
pour s’approprier les choses naturellement. Veiller à garder entière
notre liberté, chacun et en groupe. Que chacun puisse à tout moment
venir ou pas, s’investir ou pas, sans avoir à se justifier et sans
que cela ne pénalise les autres.

Andréine Bel

Article créé le 16/02/2020 - modifié le

2 recommended
comments iconCommenté 0 fois
bookmark icon

Écrire un commentaire...

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *